Menu
Close
31 mars 2021

Entrepreneurs : de l’indépendance à la franchise, restez aux commandes de votre entreprise

Et si devenir franchisé était la réponse adaptée aux problématiques soulevées par la tentation de l’entreprenariat ? La franchise constitue une alternative enthousiasmante pour qui veut poursuivre son rêve d’entreprendre, avec la sécurité en plus et la force d’un réseau.

Face aux risques d’isolement et aux difficultés commerciales et financières, surtout en temps de crise, choisir une enseigne qui se développe en franchise peut s’avérer être un choix d’évolution de carrière intéressant. La plupart des enseignes observent que parmi leurs franchisés, ils sont plus d’un quart à avoir été des indépendants avant de choisir la franchise.

L’âme d’entreprendre et l’esprit commerçant

Compétences managériales et qualités relationnelles constituent le bagage indispensable pour ouvrir un magasin franchisé. On peut arriver à la franchise cuisine sans l’expérience de cet univers, mais il est essentiel d’aimer le contact aux autres et de savoir mener sa barque en termes de management d’entreprise. « Par la franchise, le candidat bénéficie d’un concept bien rôdé. Il peut donc en profiter pour effectuer une reconversion complète, aussi bien sur le statut que le domaine d’activité », écrit Mathilde Seifert dans L’Officiel de la Franchise, paru en mars 2021.

Adhérer à un concept qui n’est pas le sien

Le franchisé doit accepter de faire vivre l’idée d’un autre, de l’incarner et de contribuer à sa réussite, qui sera aussi la sienne. Il est primordial que les partenaires franchisés se reconnaissent dans les valeurs portées par l’enseigne. Or, le franchisé, même s’il recherche au départ l’appui d’un réseau pour se lancer, reste un entrepreneur. Avec Be Kitchen, les valeurs d’indépendance, d’authenticité et de convivialité sont au cœur du projet entrepreneurial proposé aux franchisés.

Rejoindre le Réseau Be Kitchen, c’est bénéficier d’une ligne de conduite clairement définie et d’une structure sécurisante, avec toute la latitude de diriger son propre commerce. Et c’est là l’avantage indéniable de la franchise pour un indépendant. On limite les risques, on dispose d’un savoir-faire et de la notoriété d’une marque et en plus, on conserve un niveau d’indépendance élevé.

Le respect de l’autonomie

Avec Be Kitchen, nous mettons un point d’honneur à respecter l’indépendance de nos franchisés, encore plus quand il s’agit d’un individu habitué à être son propre patron. Nous avons identifié quatre déclics dans le passage de la vie d’indépendant à celui de franchisé :

  • Un indépendant décide de se repositionner ou de stopper son affaire parce qu’elle ne fonctionne pas.
  • Il peut également avoir une âme d’entrepreneur, mais il ne parvient pas à concrétiser son projet. Dès lors, il choisit de travailler pour un concept déjà existant.
  • Parmi nos franchisés, nous trouvons aussi des profils déjà entrepreneurs, qui rejoignent une franchise afin de se diversifier.
  • Enfin, il y a des anciens indépendants pour qui la franchise s’avère être la transition idéale pour rebondir et relancer une affaire.


« Ceinture et bretelles »

« Intégrer une franchise en tant qu’ancien indépendant permet de disposer de toute la force de frappe d’un réseau, que ce soit au niveau des achats, d’une enseigne commune, des réunions d’échange, mais également de se sentir moins seul » commente Mathilde Seifert.

Cette façon d’entreprendre autrement, en franchise, non pas seul, mais au sein d’un réseau, permet de monter en puissance à son rythme. On rejoint une équipe déjà en place, ce qui fait que le candidat peut être suivi, accompagné, conseillé. La solitude ressentie par de nombreux chefs d’entreprise est ainsi mise en sourdine. « Dans une période comme celle que l’on vit actuellement, les franchisés d’un même réseau ont pu se soutenir et rester très solidaires » remarque Caroline Morizot, consultante en développement et structuration de réseaux commerciaux.

Retour sur investissement

Pour se lancer, le nerf de la guerre reste l’argent ! Le coût d’une installation en franchise est un peu plus élevé que celui d’une création d’entreprise classique. Cependant, des aides financières existent et le retour sur investissement se fait en quelques années. « Un franchisé sur deux déclare ainsi mieux gagner sa vie qu’un commerçant isolé et de nombreux franchiseurs affirment que les franchisés réalisent de meilleures performances que les gérants salariés. », observe Valérie Froger dans « Franchise, la force d’entreprendre », publié en mars 2020.

Les multi-franchisés sont de plus en plus en nombreux. Profitant du succès de leur premier point de vente, ils ouvrent un, puis deux, parfois jusqu’à dix magasins. Tous louent la possibilité de devenir pilotes de leur vie professionnelle. Entrepreneurs indépendants, choisissez Be Kitchen pour ouvrir un premier comptoir, et grandissez vite !