Menu
Close
17 mai 2021

Franchise Be Kitchen : un investissement de départ bas pour une rentabilité élevée et rapide

Gagner de l’argent, avec une mise de départ abordable, pour devenir son propre patron. C’est une opportunité qui devient réalité avec Be Kitchen. L’accessibilité de la franchise Be Kitchen, en coût et en temps, permet un retour rapide sur investissement. Rejoignez maintenant notre Réseau, et soyez acteur de votre performance et de votre rentabilité.

Ça y est. Votre décision est prise. Vous vous lancez à votre compte. Mais vous vous posez encore les questions – toutes légitimes – de quand, où, comment et combien ? Be Kitchen vous donne ici des éléments de réponse pour un partenariat avec l’enseigne, dans le cadre d’un magasin « Urbain » (de 50 à 100m2, en centre-ville).

Quand ?

Maintenant ! Ouvrir un magasin Be Kitchen aujourd’hui, c’est intégrer le marché le plus dynamique et prometteur en France. Les chiffres du marché de la cuisine sont très encourageants : en 2020, les Français ont investi 3,5 Mds d’€ dans la création ou la rénovation de leur cuisine (source IPEA). Et côté intentions d’achats, 1 consommateur français sur 3 prévoit de s’équiper d’une cuisine en 2021. Le taux de ménage français équipée d’une cuisine aménagée est de 64% seulement, soit le plus faible taux d’équipement d’Europe… Chaque jour, il se vend plus de 2.200 cuisines. Ce qui représente 820.000 cuisines par an, avec un objectif de dépassement de 1 million par an pour se rapprocher du taux d’équipement du reste de l’Europe qui se situe entre 75 et 85 % selon les pays. Soit 5,5 % de progression sur le marché en 2021 (projection IPEA).

Où ?

Et pourquoi pas dans votre ville ou dans votre commune ? Une ville de 5.000 à 50.000 habitants permet de rentrer plus rapidement dans ses fonds, le bouche à oreille y est plus développé et la digitalisation des points de vente permet d’attirer une clientèle plus nombreuse, qui dépasse les frontières de la commune. Les avantages y sont aussi multiples : une concurrence plus diffuse, un accès à des emplacements « numéro un » à des prix raisonnables et une rentabilité atteinte plus vite. Pour des villes plus importantes, le concept Urbain fait rentrer dans le cœur de la ville, et donc apporte les mêmes avantages concurrentiels…

Comment ?

Grâce aux formations Be Kitchen, adaptées à votre niveau. Selon votre connaissance du marché de la cuisine, vous allez suivre des formations théoriques. Un coaching pour prendre en main la Table interactive de conception 3D Be Kitchen vous est donné, ainsi qu’une mise à niveau pour la création et la gestion d’une entreprise franchisée. Vous êtes accompagné à chaque étape : lors de votre lancement, tant dans la création que dans l’ouverture de votre point de vente ; au quotidien, pour le développement de votre entreprise. L’ouverture d’un magasin Be Kitchen s’étudie de concert avec vous, afin de favoriser la notion de délais par rapport à la notion de rentabilité. Celle-ci englobe tout : l’étude, l’agencement du magasin, les moyens financiers, de production, de livraison et l’ouverture au grand public.

Combien ?

L’apport personnel est de 14.000 € / HT, avec un droit d’entrée de 7.000 € / HT. L’investissement global pour une ouverture de magasin Urbain se situe autour de 49.000 € / HT, ce qui pour une franchise constitue la fourchette basse. Le chiffre d’affaires escompté au terme de deux années d’exercice est de 450.000 € / HT, pour une rentabilité estimée en marge brute entre 35 et 45% selon la zone de chalandise.

 

« Quels que soient votre budget, les moyens dont vous disposez, et votre ambition, il y a une solution Be Kitchen pour vous. Chez Be Kitchen, nous croyons que tout est possible : nous croyons en vous et à votre réussite. N’attendez pas pour vous mettre à Table ! »