Menu
Close
1 mai 2021

Comment aménager sa cuisine : les 5 règles d’or

L’espace cuisine se conçoit selon un protocole précis qui implique le triangle d’activité, la circulation du propre et du sale, les distances, l’éclairage... Un plan de cuisine bien pensé sera l’allié de l'avant et de l'après repas pour préparer, mettre la table et débarrasser. Le site Côté Maison a interrogé Nicolas Sallavuard, architecte DPLG, pour un rappel de ces 5 règles sacrées qui transforme la cuisine en un lieu fonctionnel, agréable à vivre et à cuisiner.

Règle n°1 – cuisson, lavage, stockage : le triangle d’activité dans une cuisine

Le triangle d’activité, c’est un triangle imaginaire de circulation en cuisine qui relie les trois points essentiels que sont la cuisson avec les plaques et le four, le stockage avec le réfrigérateur et les placards de rangement, et le lavage avec l’évier et le lave-vaisselle. La conception de ces trois zones en triangle conduit à une optimisation des déplacements en cuisine. Il s’agit de respecter une équidistance entre ces zones et de raccourcir les espaces entre la plaque, le réfrigérateur et l’évier. On évitera également de placer ces trois équipements dans les angles du triangle d’activité.

Règle n°2 – vaisselle propre, vaisselle sale, mode d’emploi

Le déplacement des assiettes et plats sales suit une certaine logique : dépôt sur le plan de travail, passage par la poubelle pour jeter les restes, évier pour rincer si besoin, puis rangement dans le lave-vaisselle. Ces quatre éléments d’une cuisine équipée doivent donc être à proximité les uns des autres, avec une circulation simple et facile. Les placards, armoires et tiroirs qui servent au rangement de la vaisselle propre doivent également se trouver à proximité du lave-vaisselle. En un seul mouvement, vous devez pouvoir vider l’un pour remplir l’autre.

Règle n°3 – la bonne hauteur

Pour le plan de travail, il est conseillé de choisir une hauteur au niveau de la ceinture, c’est-à-dire entre 85 et 95 cm. Cette disposition permet d’atteindre le fond de l’évier sans avoir à se pencher. Pour le four, on choisit de préférence un emplacement à hauteur des yeux. La hotte se fixe à environ 60 cm des plaques. Enfin, pour les placards muraux, la dernière étagère accessible ne doit pas dépasser 220 cm.

Règle n°4 – une cuisine à votre mesure

Après le triangle, le carré… La cuisine est vraiment une affaire de géométrie variable ! Le gros électroménager, comme le four ou le lave-vaisselle, s’inscrit dans un carré de 60 cm de côté : c’est donc la taille minimum du plan de travail. Toutefois, les cuisinistes ont tendance à privilégier des plans de travail plus profonds de 65 cm de côté, afin d’apporter plus de confort et de praticité. Pour faciliter les déplacements dans votre cuisine, il convient de laisser au moins 70 cm de libre devant vos meubles. Pour une cuisine où l’on circule beaucoup et à plusieurs, alors mieux vaut laisser 120 cm, ce qui permet de cuisiner à deux et se croiser sans se gêner.

Règle n°5 – et la lumière fut, dans la cuisine

Souvent dans une cuisine, l’évier se trouve sous la fenêtre, mais cet éclairage naturel n’est pas suffisant. D’autres sources de lumière sont nécessaires pour créer les ambiances propices aux préparatifs et à la dégustation ! Un plafonnier permet de dispenser une luminosité moyenne à l’ensemble de la pièce. On peut aussi installer des éclairages puissants, pointés sur les différentes zones du plan de travail. L’éclairage crée vraiment l’atmosphère, surtout pour une cuisine ouverte sur la salle à manger, alors on passe un peu de temps à réfléchir aux ambiances lumineuses qu’on veut pour sa cuisine : crédences, étagères ou vaisselier rétro éclairés, LED de couleurs encastrées dans le sol, lampe ou lustre suspension… Et la lumière se fait dans votre cuisine !

 

Avec la Table d’assistance 3D et votre conseiller Be Kitchen, ces cinq règles d’or s’appliquent implicitement à votre projet de cuisine. Prenez rendez-vous dans votre point de vente Be Kitchen