Menu
Close
20 septembre 2021

On cuisine en famille, avec une cuisine qui s’adapte aux enfants !

La cuisine, pièce centrale de la maison, est un formidable terrain de jeu pour les enfants, qui permet un véritable éveil des cinq sens. Mais pour qu’ils puissent se joindre aux préparatifs sans risque, il est important de bien penser sa cuisine en termes d’aménagement et d’accessoires. Voici un petit guide et quelques astuces pour que les enfants mettent la main à la pâte, en toute sécurité.

Voir sa cuisine avec des yeux et une taille d’enfant

Au moment de rénover sa cuisine ou d’en changer, on se met à hauteur d’œil d’enfant et on fait un tour d’horizon des dangers potentiels présents dans une cuisine : coins et rebords du plan de travail, accessibilité à des produits ménagers nocifs, ouverture du four, boutons des plaques de cuisson. Cette mise en situation permet de se rendre compte très facilement des proportions de la cuisine et de procéder aux adaptations de sécurisation qu’on peut apporter dans la zone et de rangement et dans la zone de cuisson.

Faire prendre aux enfants de la hauteur en cuisine

Avec une chaise bébé près du plan de travail pour les enfants en bas âge et un marchepied à partir de deux ans. Il y a tant de choses à observer en cuisine, même quand on est encore petit pour participer. Les couleurs, les formes des légumes, les textures, les gestes de découpe, parfois on goûte aussi ! La chaise haute permet de garder bébé à côté, sous surveillance, tout en préparant le repas, puis de lui donner à manger dans la continuité de la préparation. Avec le marchepied, l’enfant est plus autonome, il se déplace au gré des préparatifs et peut intervenir pour ajouter ou mélanger les ingrédients dans un bol.

Un plan de travail plus bas et dégagé

Avec des enfants dans une cuisine, il est important d’y voir clair sur son plan de travail et de le laisser le plus libre possible. L’îlot est idéal, c’est une surface plane qui trône en cuisine et sur lequel les enfants peuvent grimper et s’asseoir dessus. On peut choisir aussi de prolonger le plan de travail par une table ou un espace bar qui facile l’installation des enfants et leurs mouvements, grâce au vide qu’il y a dessous.

Le mimétisme

Rien de tel qu’une mini-cuisine pour que les apprentis cuisiniers reproduisent les gestes des parents. Avec un petit évier, un micro-four ou micro-ondes, une belle dînette en bois et des faux aliments, l’imitation est possible… et pleine d’enrichissements ! Ainsi les enfants se calquent sur la gestuelle de cuisine : on découpe, on mélange, on assaisonne, on goûte, on essuie, on range ! C’est un apprentissage des gestes du quotidien, en s’amusant !

Une cuisine ouverte

La cuisine ouverte sur le salon ou l’entrée permet de circuler plus librement. Pour les enfants, c’est une liberté de mouvement et de circulation, et pour les adultes qui passent du temps en cuisine, c’est une façon de garder un œil sur eux, tout en vaquant à ses occupations.

 

Pour concevoir et adapter votre future cuisine à vos enfants, venez vivre une expérience plaisir de conception, avec la Table Be Kitchen.